Les techniques de tir au hockey sur glace : comment réaliser un lancer frappé & Co.

Matthias Plachta, joueur professionnel de hockey sur glace des Aigles de Mannheim, à propos de l'entraînement des techniques de tir

Avec un tir frappé au hockey sur glace, le palet peut voler au-dessus de la glace et atteindre la cage adverse à une vitesse pouvant atteindre jusqu'à 175 km/h. Cela prouve bien, que dans ce sport, le travail sur la technique de tir est essentiel. Nous nous sommes entretenus à ce sujet avec plusieurs professionnels du hockey sur glace, dont Matthias Plachta, joueur professionnel. Voici un aperçu des différentes techniques de tir, mais aussi des exercices que vous pouvez réaliser pour parfaire vos compétences en matière de technique de tir.

Joueur de hockey sur glace tirant dans le but et gardien de but dans la cage de hockey sur glace

Le hockey sur glace - le sport d'équipe le plus rapide au monde

Avant de commencer : saviez-vous que le hockey sur glace est le sport d'équipe le plus rapide au monde ? Les joueurs, mais aussi les palets tirés sur la glace peuvent atteindre des vitesses de pointe, qu'aucun autre sport d'équipe ne peut égaler.

Mais comment cela fonctionne-t-il du point de vue de la physique ? Et quelle vitesse peut atteindre un palet ? Les joueurs des Requins de Cologne et le Prof. Dr. Metin Tolan de l'Université technique de Dortmund (en Allemagne) nous expliquent quelles lois physiques entrent en ligne de compte :

Cliquez ICI pour voir la vidéo (en langue allemande).

Nous vous présentons dans la section suivante les techniques de tir utilisées au hockey sur glace, vous expliquons dans quelle mesure la puissance musculaire et la dynamique jouent un grand rôle et vous verrez pourquoi vous devez bien faire attention à vos dents, en particulier lors d'un tir frappé.

Annonce

La bonne technique de tir au hockey sur glace

Même si au hockey sur glace, les palets volent souvent à très grande vitesse au-dessus de la glace, la puissance n'est pas le seul facteur décisif pour un tir précis et exact. D'autres facteurs non-négligeables entrent en compte, comme la bonne technique, le bon timing et la bonne vitesse.

Mais qu'est-ce qui caractérise une bonne technique de tir ? Pour Matthias Plachta, joueur professionnel des Aigles de Mannheim, il est difficile de donner une réponse précise à cette question, car il est impossible de généraliser. « Il n'existe pas de recette miracle. Chaque joueur doit trouver de lui-même la technique qui lui convient le mieux. L'important est, qu'à la fin, sorte un tir puissant, précis et rapide » nous explique-t-il. Selon lui, c'est plutôt une question d'entraînement et de processus d'apprentissage qui finira par devenir automatisme.

Outre le tir frappé - probablement le tir le plus dur au hockey sur glace - nous vous présentons dans la suite de cet article les principales techniques de tir et vous expliquons ce qu'il est essentiel de prendre en compte dans le travail sur ces différentes techniques.

Crosse de hockey sur glace et palet sur glace
Au hockey sur glace, la puissance n'est pas le seul facteur déterminant : une bonne technique l'est tout autant.

Le tir ou lancer frappé

Le tir frappé (« slap shot » en anglais) est une technique de tir de hockey sur glace, qui, comme son nom le laisse deviner, permet d'obtenir les tirs les plus puissants et les plus rapides. Le palet peut atteindre une vitesse de pointe incroyable de 175 km/h .

L'execution d'un lancer frappé se divise généralement en quatre étapes :

1. le joueur lève d'abord sa crosse très haut en arrière. La palette - partie de la crosse de hockey avec laquelle le palet est tiré - doit se trouver à peu près à la hauteur de son épaule.
2. ensuite, le joueur fait redescendre à vive allure la palette qui tape sur la glace juste devant le palet et continue à glisser vers le palet. Le joueur doit maintenant placer tout son poids sur la crosse de façon à ce qu'elle se courbe légèrement, ce qui va provoquer un effet d'accélération qui va se répercuter sur le palet (effet de ressort).
3. de toute son énergie, le joueur continue dans le mouvement de la crosse vers l'avant tout en faisant pivoter tout le haut de son corps.
4. plus le joueur est habile et s'est focalisé sur sa cible et la conduite de sa crosse, plus le tir est précis.

Dans l'idéal, lorsque l'on réalise un tir frappé, la crosse s'arque et se charge de tension juste avant que la palette n'entre en contact avec le palet.

Comme un joueur doit prendre un grand élan avec la crosse pour décharger toute l'énergie nécessaire sur le palet, cette technique de tir nécessite beaucoup d'espace, de puissance et bien sûr de précision.

Cependant : la puissance musculaire seule ne suffit pas pour réussir un tir frappé : le timing est décisif. Il faut frapper d'abord la glace avant de frapper le palet, de sorte à ce que la crosse se tende tel un ressort. L'arc que forme à ce moment-là la crosse, stocke toute l'énergie que le joueur a développée grâce à sa prise d'élan et au mouvement de rotation du haut de son corps. Cette énergie se décharge alors brutalement sur le palet. Il en résulte un tir dur et rapide, doté de la puissance nécessaire.

Voici, en image et en son, un exemple de lancer frappé, réalisé par un joueur professionnel. Vous pouvez constater quelles forces massives sont impliquées dans cette technique de tir sur la glace, et le bruit inimitable qui résulte d'un tir frappé. À ce sujet : il n'est pas rare qu'une crosse de hockey sur glace se brise en deux comme une allumette lorsqu'elle est frappée particulièrement fort.

Rétrospective : le joueur canadien NHL Bernie Geoffrion a fait fureur lorsqu'il utilisa pour la première fois ce tir sur la glace. Depuis 1951, cette technique de tir est sa marque de fabrique. Le surnom de Geoffrion, "Boom Boom", est dérivé du bruit généré par ses lancers particulièrement durs.

Annonce

Le tir du poignet

Le tir du poignet ou « wrist shot » est une technique de tir en hockey sur glace, qui est surtout utilisée sur les espaces restreints. Le tir du poignet se caractérise principalement pas l'effet de surprise qu'il génère. La précision et l'exécution rapide de ce mouvement ne laissent souvent aucune chance au gardien de but.

Un joueur de hockey sur glace expérimenté n'a aucun mal à effectuer un tir du poignet rapide et précis. Il suffit de prendre un très petit élan ou même juste de pousser le palet déjà en contact avec la palette. C'est pourquoi cette technique est surtout utilisée par un joueur lorsqu'il est sous la pression d'un adversaire.

Le contact étroit entre la palette et le palet n'est généralement abandonné que très peu de temps avant le tir, par une soi-disant « traction vers l'arrière », de sorte que le joueur effectue une rotation du poignet pour tirer, mouvement semblable à celui utilisé au baby-foot.

Le tir du poignet ne dépend pas seulement de la rotation correcte du poignet, mais aussi d'un transfert de poids équilibré et de la position ciblée du joueur sur le palet. Jeremy Rupke donne un aperçu pas à pas de cette technique dans la vidéo suivante. Ce joueur de hockey sur glace passionné anime par ailleurs le blog How to Hockey et une chaîne YouTube sur lesquels il met à disposition ses connaissances dans le domaine du hockey sur glace, notamment sur le thème des techniques de jeu.

Le tir frappé court

Le tir frappé court (aussi appelé snap shot en anglais) est une sorte de tir du poignet (wrist shot) raccourci, où le palet est tiré avec la force du tir frappé (slap shot). Pour résumer, c'est une combinaison du tir frappé et du tir du poignet, et qui nécessite donc de l'entraînement.

Le tir frappé court est principalement utilisé tout près du but car dans une telle situation de jeu, il est particulièrement important que le palet soit joué le plus rapidement possible. Tout joueur de hockey sur glace expérimenté devrait être capable de maîtriser cette technique de tir afin d'utiliser efficacement les occasions de but et de marquer grâce à l'effet de surprise.

Bien sûr, le tir frappé court requiert de la part du joueur de la précision et un transfert de poids correctement effectué, comme nous le montre en détail Jeremy Rupke dans cette vidéo :

Le tir du revers

Le tir du revers (appelé backkhand shot en anglais) est une technique de tir dans laquelle le palet est joué avec l'arrière de la palette. Si un joueur maîtrise un tir puissant et précis du revers, cela lui ouvre un large éventail d'occasions de but.

Le tir du revers est certes moins précis qu'un tir du poignet, mais l'avantage qu'il présente est qu'il créée la confusion chez le gardien de but de l'équipe adverse. Si ce dernier ne voit pas le tir arriver à temps, il lui sera alors très difficile de bloquer le palet et d'ainsi empêcher le but.

En outre, le facteur décisif pour l'utilisation de cette technique de tir est le temps : en effet, dans un jeu rapide, un joueur n'a tout simplement pas toujours le temps nécessaire pour changer rapidement la position de sa crosse, et pour ne pas manquer une éventuelle occasion de but, il est alors judicieux de réaliser un tir du revers sur la cage de but.

Dans cette vidéo, Jeremy Rupke présente en détail ce qu'il est nécessaire de prendre en compte pour effectuer un tir du revers correct :

Le « wrap around »

Le « wrap around » est une technique qui permet de marquer un but de manière rapide et efficace.

Le tireur se déplace à grande vitesse juste derrière le but adverse, puis, avec un mouvement de rotation rapide autour de la cage, il essaie de faire passer le palet devant le gardien de but et de marquer dans le coin opposé du filet. Si le gardien de but reconnaît la manœuvre trop tard, le « wrap around » est une excellente occasion de marquer un but rapide.

Vous pouvez voir ici le moment juste avant que le joueur ne tire le palet. L'attaquant est sur le point de jouer le palet directement dans le coin opposé, qui n'est alors pas protégé par le gardien de but :

magazinartikel47body38

Comment travailler la technique de tir ?

Etant donné qu'au hockey sur glace, la qualité du tir est le facteur principal d'un but réussi, la diversité et la bonne technique de manipulation crosse-palet sont considérées comme des compétences de base, que chaque joueur devrait acquérir et parfaire en permanence. Pour cela, une bonne condition physique, de la force, de la vitesse et de la réactivité sont essentielles.

Matthias Plachta des Aigles de Mannheim nous confirme toutefois, que les équipes professionnelles ne suivent plus d'entraînement spécial à la technique de tir : « la technique de tir se travaille au niveau des équipes juniors, mais aussi sur les camps d'entraînement en été et souvent avec des entraîneurs spécialisés dans les techniques de tir. Mais après un certain âge, ce type d'entraînement n'est plus proposé. Nous tirons quelques palets de temps en temps après l'entraînement de l'équipe. Mais chacun peut décider de participer ou non. »

Annonce

L'entraînement sur glace : tirer, tirer, tirer

Toujours à ce sujet et si vous souhaitez améliorer votre technique de tir sur la glace, Matthias Plachta ajoute : «il existe bien sûr des machines de tir qui peuvent simuler toute situation sur la glace et tout type et direction de tir. Mais en fin de compte, il faut simplement tirer, tirer et encore tirer. Pour travailler un peu sur la dureté, on peut utiliser des palets spéciaux qui sont un peu plus lourds que les palets utilisés pendant un match. Mais même avec ces derniers, la règle d'or est la même : il faut tirer encore et toujours, car en fin de compte, développer une bonne technique, c'est avant tout une question de feeling. »

Joueur de hockey sur glace en phase de tir
Pour parfaire sa technique de tir au hockey sur glace, la règle d'or est : tirer, tirer et encore tirer.

Au hockey sur glace, la technique de tir et la puissance de tir sont donc décisives lorsqu'il s'agit de saisir la moindre occasion de but et de marquer. Cependant, pour permettre aux joueurs d'évaluer correctement la situation sur la glace et de pouvoir réagir en conséquence, il est important d'intégrer au plan d'entraînement des exercices de réactivité et un travail régulier de la vitesse de perception. Dans la suite de cet article, nous vous montrerons à quoi peut ressembler un entraînement efficace sur le terrain.

Améliorer sa puissance de tir

Afin de pouvoir développer la puissance de tir nécessaire, surtout pour les tirs du poignet et les tirs frappés courts, il est judicieux d'intégrer régulièrement les plate pinchers (pincer de disques), hex holds et des wrist rolls dans l'entraînement. Avec des poids appropriés, vous pouvez travailler au renforcement de la musculature de la main de manière ciblée, et si besoin, adapter régulièrement la charge d'entraînement. D'autres exercices de musculation comme les chin ups (tractions à la barre) et push ups (les pompes) permettent de développer la puissance et contribuent au renforcement des muscles de l'avant-bras et des biceps.

Entraînement du maniement de la crosse

« Cinq minutes, cinq fois par semaine », c'est la cadence d'entraînement conseillée par l'entraîneur Jouni Lehtola du Dallas Hockey Club. Pour lui, le maniement de la crosse est un thème crucial à aborder pendant l'entraînement. En échange, il demande régulièrement à ses joueurs de parfaire leurs compétences en hors-glace, en leur donnant des « devoirs ».

Le fait que vous puissiez facilement faire des exercices à la maison, lors d'un déplacement ou entre deux activités avec une mini crosse, contribue à renforcer l'efficacité de votre entraînement. Le mot clé est ici répétition : ce n'est que de cette façon que le muscle peut se souvenir d'un certain mouvement et y faire appel correctement, plus tard sur la glace, même en situation de stress. Un maniement correct de la crosse contribue à conduire le palet dans une position optimale avant le tir et à contrôler parfaitement le tir lui-même.

Un programme de musculation complet pour les joueurs de hockey sur glace

Afin de pouvoir améliorer la puissance et la technique de tir de manière ciblée, un programme de musculation complet est essentiel pour tout joueur de hockey sur glace ambitieux. Il est important d'entraîner non seulement les bras (triceps) et les jambes, mais aussi le dos et bien sûr la coordination.

Un entraînement complet de hockey sur glace type peut inclure des flexions du genou pour des jambes fortes. Pour la poitrine et les triceps, en revanche, le développé couché avec haltères est particulièrement adapté. Les jambes, les fesses et le tronc peuvent être renforcés efficacement par une combinaison de montées sur banc (step-ups) et de fentes. Et pour être préparé de manière optimale aux situations difficiles de 1 contre 1 sur la glace, vous pouvez faire la planche latérale avec rotation du buste.

Les joueurs du Red Bull de l'EHC de Munich montrent dans la vidéo suivante ce qu'est un entraînement de hockey sur glace ciblé, fonctionnel et surtout efficace, tout en passant un moment agréable.

On a rien sans rien !

Au hockey sur glace, la bonne technique de tir ne s'acquiert pas du du jour au lendemain. Comme dans la plupart des sports, le principe est : « c'est en forgeant que l'on devient forgeron », ou comme Matthias Plachta nous l'a déjà dit : tirer, tirer, tirer.

Si vous voulez améliorer votre technique de tir, vous devez donc vous entraîner régulièrement sur la glace et hors-glace, tout en suivant en parallèle un programme de musculation complet. Entraînez de manière ciblée les muscles de vos jambes, de vos bras et de votre dos, et ce, afin de maximiser vos chances lors des 1 contre 1, parfois très physiques.

Lire l'article Les règles du hockey sur glace expliquées simplement ici ou en savoir plus sur le championnat du monde de hockey sur glace. Pour plus d'articles sur le thème du hockey sur glace, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil à notre magazine.

Découvrez notre configurateur 3D et créez vous-même les nouveaux maillots personnalisés pour votre équipe de hockey sur glace.

Images : image de couverture : © gettyimages/Dmytro Aksonov, image 1: © gettyimages/gilaxia, image 2: © gettyimages/Dmytro Aksonov

Annonce