Les règles du hockey sur glace expliquées simplement

Un résumé des principales règles

Vous assistez pour la première fois à un match de hockey sur glace et n'avez aucune idée de ce qui vous attend ? Alors vous êtes au bon endroit ! Nous vous proposons un résumé compact des règles les plus importantes du hockey sur glace, sans rentrer dans les détails.

Palet atteignant la cage de but : le gardien essaie de le bloquer

Six joueurs par équipe dont un gardien sont simultanément sur le terrain de jeu au hockey sur glace. La position de gardien peut également être prise par un joueur de champ. Les équipes de hockey sont habituellement composées de 20 joueurs ou plus qui vont tous jouer au cours d'un match.

Le hockey sur glace est un sport très physique. Les joueurs sont la plus part du temps une minute sur la glace puis sont remplacés. Un changement de joueur au hockey sur glace s'appelle "changement de ligne" puisque généralement les 5 joueurs de champs sont changés simultanément.

Le palet est contrairement à un ballon de football relativement petit est peut être joué très rapidement - le spectateur peut vite le perdre de vue. C'est la raison pour laquelle pendant les matchs d'équipes professionnelles des lumières clignottent derrière les cages. De cette manière, chaque spectateur présent dans la patinoire est informé qu'un but vient d'être marqué.

Le temps de jeu est de 60 minutes réparties en 3 périodes de 20 minutes avec entre chaque tiers temps une pause de 15 minutes. En cas d'interruption du jeu, le temps est stoppé. C'est aussi pendant ces interruptions que les changements de joueurs ont lieu. Cela explique qu'un match dure en règle générale bien plus de 90 minutes.

A la fin de chaque tiers temps, les équipes changent de côté. En cas d'égalité à la fin des 60 minutes de temps de jeu règlementaire, une prolongation est jouée avec "mort subite" ou une série de tir au but a lieu. Ces règles sont différentes suivant la ligue dans laquelle se déroule le match.

Annonce

La patinoire

Le terrain de jeu avec ses points et lignes de couleurs peut paraître déroutant pour un débutant mais chaque marquage a sa signification, nous allons tout vous expliquer.

Les deux lignes bleues divisent le terrain en trois zones. La zone défensive est le tiers dans lequel se trouve la cage d'une équipe. La partie sur laquelle se trouve la cage de l'équipe adverse est donc la zone d'attaque. Les zones de défense et d'attaque sont aussi appelées zones d'extrémité. La zone centrale correspond à la zone neutre.

Les buts sont situés respectivement sur chaque ligne de but. Au hockey sur glace, il est possible de jouer derrière la cage du gardien. La surface de but est délimitée par une zone bleu clair et un demi-cercle rouge.

Le territoire de l'arbitre est délimité lui aussi par un demi-cercle rouge. Sur toute la surface se trouvent des points, certains entourés par des cercles. Ces derniers sont appelés points d'engagement. Suite à une interruption, le palet est remis en jeu par ce qu'on appelle un bully (voir explications plus bas).

Les infractions

La pratique du hockey sur glace est très physique et il n'est pas rare que de véritables rixes aient lieu sur la glace. Ces altercations ont un attrait particulier pour les novices mais l'inverstissement corporel des joueurs fait partie intégrante du jeu. Il est ainsi autorisé aux joueurs de déstabiliser un adversaire pour récupérer le palet. En Ligue nationale de hockey ou LNH (NHL en anglais) les contacts physiques sont d'ailleurs plus brutaux qu'en Europe. Les coups de poing ne sont souvent sanctionnés que par une pénalité de 5 minutes.

Afin d'éviter que la situation ne dégénère complètement, il existe, comme pour tout autre sport, des règles fixes. Nous avons résumé les violations de règles les plus importantes et les plus fréquentes.

Au hockey sur glace il existe aussi le concept de hors-jeu. Un hors-jeu se produit lorsqu'au moins un joueur de l'équipe attaquante se trouve dans le troisième tiers avant que le palet n'ait franchi la ligne bleue. Si les arbitres décident qu'il y a hors-jeu, la partie se poursuit avec un bully (voir ci-dessous) en zone neutre.

Les joueurs peuvent pousser du pied le palet, par contre il est interdit de marquer un but de cette manière. Frapper le palet avec le pied n'est en outre pas une technique très efficace.

Une autre infraction classique des règles concerne la crosse. Celle-ci ne doit jamais être tenue au-dessus des épaules, sans quoi le joueur fautif sera pénalisé de 2 à 5 minutes d'exclusion de jeu. Si un joueur fait preuve de comportement brutal avec des contacts physiques exagérés et dangereux, il peut même être exclu définitivement pendant tout le reste du match.

Une infraction peut aussi être de faire un croche-pied, frapper un joueur avec sa crosse ou de le charger. Une telle faute sera sanctionnée par l'arbitre et le joueur incriminé sera exclu du jeu pour 2 voire même jusqu'à 5 minutes. Il en résulte la supériorité numérique pour l'équipe adverse : le powerplay. Si l'équipe en supériorité numérique marque un but avant expiration de la pénalité mineure, cette dernière est annulée et le joueur peut retourner sur la glace.

Une dureté excessive entraîne presque toujours une pénalité de méconduite. Le joueur sanctionné doit reste sur le banc des pénalités pendant 10 minutes sans pour autant que son équipe soit obligée de jouer en infériorité numérique. En cas de comportement particulièrement brutal, le joueur incriminé peut se voir infliger la pénalité la plus lourde au hockey sur glace : la pénalité de match. Il doit se rendre immédiatement au vestiaire et sera même potentiellement exclus des matchs à venir.

Joueurs de hockey et gardien devant le but
Les joueurs de hockey sur glace portent des casques et des protections car c’est un sport de contact.

Petit lexique du hockey sur glace

Etant donné que cette discipline sportive est originaire d'Amérique du Nord, le vocabulaire du hockey sur glace regorge de termes anglais. Voici les principaux :

Le bully : correspond à un coup d'envoi ou une remise en jeu au football. Après une interruption, l'arbitre remet le palet en jeu sur l'un des points d'engagement rouge. Après un but, au début d'un nouveau tiers temps ou bien lors d'un "icing" (voir plus bas), le palet est remis en jeu sur le point central d'engagement (point bleu). Un joueur de chaque équipe essaye de récupérer le palet pour son camp. Les autres joueurs se trouvent en dehors du point d'engagement et ne peuvent intervenir que lors que le bully a été dégagé.

L'icing : ou dégagement interdit : si un joueur tire ou dévie le palet hors de sa zone de défense et jusqu'au delà de la ligne de but de l'équipe adverse, l'arbitre siffle un icing. Le jeu reprend avec un bully dans la zone défensive de l'équipe sanctionnée. Si une équipe tente un icing, elle n'aura pas le droit au changement de joueurs lors de l'interruption de jeu suivante. Si une équipe joue en minorité numérique, cette règle ne la concerne pas.

Annonce

Le penalty : le tir de pénalité : le joueur ayant subi la faute peut tenter un but en remontant seul vers la cage adverse où seul le gardien de l'équipe adverse est en mesure de défendre le but. L'arbitre siffle un penalty lorsqu'une réelle chance de but a été empêchée par une faute de l'équipe adverse. C'est généralement le cas lorsqu'un attaquant remonte seul vers le but adverse et est stoppé de manière injuste. Un penalty ne peut néanmoins être sifflé que si les conditions suivantes sont réunies :
• la faute n'a pas été commise dans la zone de défense de l'équipe victime.
• le joueur ayant subi la faute était en possession du palet
• le joueur a été attaqué par derrière
• une réelle chance de but a été perdue
• aucun autre défenseur se trouvait entre le joueur ayant subi la faute et le gardien de but adverse

L'arbitre peut également siffler un penalty si une crosse a été lancée par un joueur. Les règles d'execution de penalty sont les suivantes :
• seul le joueur victime de la faute peut procéder au tir de pénalité sauf si il a été blessé lors de la faute.
• seul le joueur en question et le gardien de but de l'équipe adverse peuvent être sur la patinoire
• le gardien ne doit pas quitter le territoire de but tant que le joueur n'a pas touché le palet
• un seul tir est possible.

Overtime : prolongations : en cas d'égalité à la fin du temps de jeu règlementaire une prolongation en mort subite de 5 minutes peut être jouée pour déterminer le vainqueur. Seuls 4 joueurs sont sur la glace. Si un but est marqué, le match est terminé. Dans le cas contraire, le vainqueur doit être désigné avec une séance de tirs de pénalité appelés également « tirs de fusillade ». Les règles de prolongation varient cependant beaucoup d'une ligue à l'autre.

Play-off / série éliminatoire : les play-off sont une sorte de compétition ayant lieu à la fin d'une saison régulière permettant de déterminer le vainqueur. En Ligue Magnus, 8 équipes s'affrontent en play-off. En quart de finale les équipes qualifiées se rencontrent comme suit : le 1er contre le 8ème, le 2d contre le 7ème, le 3ème contre le 6ème et le 4ème contre le 5ème du classement. En demi-finale, l'équipe la mieux placée joue contre la moins bien placée des équipes restantes. Les play-offs se disputent au meilleur des sept matchs. Une équipe doit donc remporter 4 victoires contre une même autre équipe pour être qualifiée pour le tour suivant.

Les règles du icing expliquées en vidéo

magazinartikel19body27

Chants de supporters

Pour vous préparer à votre première visite à la patinoire voici quelques bandes sons. Découvrez les chants des supporters de hockey sur glace, mais c’est bien sûr beaucoup plus impressionnant en vrai.

Certaines règles s'appliquent également en ce qui concerne la tenue des joueurs qui doit être identique pour tous les acteurs d'une même équipe. Cela va de la couleur du maillot à celle du casque, de la surculotte et des bas. Seul le gardien peut choisir une autre couleur de casque. owayo vous propose une large gamme de maillots et accessoires personnalisables. Venez y jeter un oeil !

Nous espérons que ces explications vous aideront à y voir plus clair et vous souhaitons bien du plaisir pour votre prochain match de hockey.

Images : Photo de couverture : ©istock/Dmytro Aksonov, Image 1 :©istock/ simonkr

Annonce